Avez vous besoin de collaborateurs ou de compétences ? Le temps partagé

theos_tps-partage

Lors de mes rendez-vous clients, il m’arrive très fréquemment d’être confronté à une confusion de taille  entre le besoin d’une compétence et la personnalisation de celle-ci. En clair, dés que l’on parle compétence, on pense Qui et non Pourquoi faire . ( et bien sur en filigrane: combien !!! )

De nombreux domaines support à l’entreprise, ne nécessitent pas un temps plein mais un temps partiel ou ponctuel. De nombreux projets sont reportés ou ne seront jamais envisagés par manque de temps et de ressources a y affecter.

Si la solution « stagiaire » est parfois très intéressante, force est de constater que l’on est réticent à leur confier des projets importants et que la complexité croissante des tâches rend difficile cette délégation.

Donc ce n’est pas tant d’un collaborateur dont nous avons la nécessité mais en fait de Compétences.

Les besoins des entreprises

Les entreprises sont soumises à des rythmes et des changements permanents. La nécessité de s’adapter est donc devenu primordiale, que l’on soit une Tpe/pme comme l’entité d’un groupe.

La vie des entreprise est désormais faite d’un besoin permanent d’adaptation dans des domaines de plus en plus divers et complexes. Le marché, les réglementations, la concurrence nous obligent à devenir de plus en plus « agile ».

De nombreux services se disent aujourd’hui en sur-activité et doivent retarder les projets. Sans compter sur le stress généré sur les équipes.

 

« Pour répondre à ces besoins, le temps partagé peut donc être Une des solutions ! »

 

les structures existantes :

la fédération nationale ( FNATTP ) qui regroupe les associations «  compétences à temps partagé » . ( CTP +N° de votre département )

Ces associations sont à but non lucratif. Leur rôle est de recueillir les besoins des entreprises localement et de les diffuser au sein de leurs réseaux locaux ou régionaux.

Les groupement d’employeurs : Les groupements d’employeurs ont pour but exclusif de mettre à disposition d’entreprises adhérentes, du personnel qualifié qu’elles ne peuvent recruter elles-mêmes en raison de leur taille ou de leurs moyens. La mission du collaborateur ainsi mis à disposition peut être à temps plein sur une période ou à temps partiel. Ces groupements sont souvent issues de l’association d’employeurs locaux ou de secteurs économiques tels que la logistique, la plasturgie, ….  ou des secteurs à forte saisonnalité.

Les sociétés de temps partagés : Elles sont, dans la majorité, des spécialistes dans certains domaines ou secteurs. Elles regroupent des compétences dans des domaines dédiés : Informatiques, Directeur financier , Ressources humaines, Qualiticiens … .

 

Les contrats:

les contrats peuvent varier suivant les structures. Pour les associations Compétence à temps partagé ( CTP ), les entreprises se chargent avec le candidat du type de contrat ( CDD, temps partiel, portage salarial, prestation de service, … ) .

Pour les groupements d’employeurs, le salarié dépend du groupement lui même. Les entreprises sont donc « Cliente » du groupement d’employeur.

 

« Des avantages mutuels : entreprises _ collaborateurs »

 

Les avantages pour les entreprises

Les avantages sont multiples, parmi lesquels :

  • Disposer des compétences d’un collaborateur « à juste temps, au juste coût »
  • Accéder a de nouvelles compétences, des collaborateurs autonomes, expérimentés et adaptables notamment pour les TPE/PME.
  • Permettre d’avoir un œil impartial et ouvert permettant d’ouvrir les possibles.
  • Disposer de compétences adaptées à leurs besoins présents et futurs. (voie vers le recrutement)
  • Développer un savoir-faire, techniques et méthodes à moindre risque.
  • Mettre en œuvre des projets par un collaborateur d’expérience, dédié et impliqué.
  • Optimiser l’adéquation temps/besoins/agilité.
  • Profiter d’un réseau de compétences élargies et de collaborateurs formés.

temps partagé

Les avantages pour les candidats

Les avantages sont aussi multiples et à double sens pour le candidat, parmi lesquels:

  • S’épanouir dans différentes entreprises: environnements, tailles, secteurs, … .
  • Compléter une activité d’indépendant et/ou une possibilité de retour à l’emploi .
  • Fidéliser et accompagner une entreprise au long de son développement.
  • Apporter des méthodes issues d’autres expériences.
  • Accroître son réseau professionnel

 

Et la confidentialité dans tous cela??

Voici les quelques règles qui s’appliquent à ces « multi employeurs »:

  • Article 1 : Garder une transparence parfaite dans ses relations professionnelles et, cas particulier, informer son ou ses employeurs des postes qu’il occupe dans les différentes entreprises.
  • Article 2 : Respecter le secret professionnel et la confidentialité de toute information recueillie dans le cadre de ses fonctions.
  • Article 3 : Ne pas travailler pour des entreprises concurrentes, sauf accord exprès entre les parties concernées.
  • Article 4 : Ne pas utiliser, de quelque manière que ce soit les moyens mis à sa disposition par une entreprise au profit d’une autre.
  • Article 5 : Ne pas détourner de clientèle au profit de qui que ce soit pendant son activité dans l’entreprise.
  • Article 6 : Remplir au mieux des intérêts de chaque partie, les missions et les objectifs définis.
  • Article 7 : N’accepter que des missions ou des postes qu’il est en mesure d’assurer.
  • Article 8 : Respecter et justifier le temps passé au profit de chaque employeur, par des moyens à convenir entre les parties.

Même si ces conditions font partie d’un code de déontologie de tous professionnels, il est aisé de les glisser dans un contrat ou une charte pour se rassurer.

 

Et pour la prévention santé sécurité , une possibilité voire une chance !!!

Le temps partagé reste une bonne solution pour la mise en place d’un management de la prévention santé. La prévention est avant tout une culture. Une personnalisation de la sécurité dans les entreprises peut entraîner une dé-responsabilisation des acteurs, ce qui est l’effet inverse d’une culture d’entreprise.

Mettre en place une culture, un système de management suit une courbe classique de projet avec une forte activité de mise en place, puis un travail d’entretien plus faible. Le temps partagé peut donc se relever intéressant dans ce type de projet.

Le temps partagé peut donc permettre la mise en place, à moindre coût, la prévention des risques professionnels dans son entreprise.

 

On retiendra:

  • Définir son projet, son besoin réel avant le Qui et le Comment.
  • Les défis à venir vont nécessiter de plus en plus de spécialistes.
  • Soulager les équipes ponctuellement permet une meilleure qualité de service.
  • Avoir un œil extérieur permet souvent de dénicher de nouveaux axes d’améliorations
  • Un stress permanent sur des équipes est contre productif à moyen terme et toxique à long terme.

Restez informé, attentif et prenez soin de vos collaborateurs.

j.Keire

theos.fr

 

Pour aller plus loin:

la fédération nationale : http://www.fnattp.com/

le portail du temps partagé : http://www.le-portail-du-temps-partage.fr/

Compétences à temps partagés ( nord Isère ) : http://www.ctp38.fr/

déprime horaires travail
Les Horaires atypiques de travail et la Santé

theos_Methodes Problemes
La résolution de problèmes en mode participatif

Fermer