L’effet Bullwhip: protégeons nous !

Imaginez une personne ayant un long fouet dans la main, et si elle donne un petit coup de pouce au fouet, cela crée de petits mouvements dans les parties les plus proches de la poignée, mais les parties plus éloignées se déplaceraient davantage de façon croissante, comme un effet papillon.

Ce phénomène se produit dans le monde de la chaîne d’approvisionnement, les clients finaux ont le manche du fouet et ils créent un petit mouvement dans la demande qui remonte de plus en plus la chaîne d’approvisionnement.

Plus nous nous éloignons du client, plus nous pouvons observer des mouvements importants. En moyenne, il y a quatre à cinq points de stockage entre le client final et le fournisseur de matières premières . Tout le monde essaie de se protéger contre les ruptures de stock et les commandes manquées, en gardant des stocks supplémentaires pour se prémunir contre la variabilité de la chaîne d’approvisionnement.

Par conséquent, il peut exister d’énormes réserves de stocks allant jusqu’à plusieurs mois entre le client final et le fournisseur de matières . Ce Bullwhip effect fait en fin de compte augmenter l’incertitude de tous les acteurs en amont, ce qui se traduit par des prévisions moins précises, et de la protection par des stocks plus élevés.

effet bullwhip

L’effet Bullwhip peut être causé par plusieurs facteurs, donc voici les principales et les plus courantes :

Erreurs de prévision – Les décisions à chaque maillon de la chaîne d’approvisionnement sont prises en fonction des prévisions de la demande de chaque maillon. Les erreurs de prévision entraînent des erreurs de calcul qui sont amplifiées à mesure qu’elles progressent dans la chaîne d’approvisionnement.Chacun y va de son estimation avec pour seul objectif, la peur de la rupture et de rater une commande .

Mise en lots des commandes – Le fait de passer des commandes fréquentes pour de petites quantités crée moins d’effet que le fait de passer des commandes plus importantes moins fréquemment. Avec la mise en lots des commandes, le détaillant passe des commandes à son fournisseur une fois par mois (plutôt que plusieurs fois au cours du mois), ce qui crée une demande incohérente pour le fournisseur au fil du temps.

Délai de traitement : Le délai de traitement est le laps de temps entre le moment où une commande est passée et celui où elle est reçue. Ne pas tenir compte de ce délai de livraison dans la gestion des stocks peut entraîner un surstockage des produits, ce qui entraîne à son tour un changement de la demande des fournisseurs et donc ce phénomène d’amplification de l’effet Bullwhip .

Promotions, soldes, … sur les ventes et les prix : Les ventes et les rabais créent un cycle d’expansion et d’effondrement. Beaucoup de mouvements de produits pendant la période promotionnelle, qui est suivie d’une baisse des ventes. Ce cycle se répercute tout au long de la chaîne d’approvisionnement.

Les contre-mesures

En théorie, l’effet Bullwhip n’existe pas si nous sommes dans un système Juste A Temps. Votre premier objectif est de tendre vers un tel système en mettant en place des dispositifs pour prévoir aussi loin que possible la demande des clients. Cela peut passer par :

  • Mettre en place des partenariats avec vos clients et sous traitants.
  • Mettre en place des contrats logistiques.
  • Améliorer la flexibilité de votre entreprise : SMED,… .
  • Utiliser les outils de prospective.
  • Réduire la taille des lots au minimum : Kanban, … .
  • Améliorer les processus commerciaux en évitant la recherche de la vente pour la vente.( vente sur stock par exemple)
  • Former la logistique à cette notion.
  • Faire une analyse et un suivi statistique des commandes pour identifier des paramètres prévisionnels globaux et non locaux.

L’effet Bulwhip est donc très néfaste pour nos entreprises et cela sur plusieurs plans. Le stress des équipes devant s’adaptées avec de fortes variations. Le sur-stockage entraîne de l’utilisation abusive de trésorerie. pour l’ensemble de la chaîne logistique qui par manque de confiance va potentiellement chercher des solutions alternatives a son approvisionnement.

On retiendra:

  • L’effet Bullwhip est néfaste pour nos organisations,
  • La raison principale reste une mauvaise communication et donc une organisation défaillante,
  • La prévision n’est pas une science exacte et ne se substitue pas à la communication,
  • Une organisation performante Lean va vous aider a vous protéger de ce phénomène.

Communiquons, restons en alerte et protégeons nous de façon intelligente,

J. Keire
theos.fr

Pour aller plus loin :

  • video: Bullwhip effect par Scopes GIM
  • jeux pour illustrer ce phénomène:

le beer Game:
https://beergame.masystem.se/

gestion projet lean
Gestion de Projet en mode Lean

Lean : Un autre goulot d’étranglement

Fermer