Green Lean: Identifier nos principales sources de nuisances environnementales

Lean green

Si vous essayez d’être plus écologique dans vos processus (Green lean), vous devez commencer par identifier les principaux problèmes qui causent les plus forts dommages en premier lieu. Ces problèmes varient d’une entreprise à l’autre et ne sont pas toujours évidents. Mais avec suffisamment d’expériences et de données collectées, vous devriez tôt ou tard être en mesure de dresser une liste des principaux problèmes.

Les coupables évidents

Il y a des choses dont presque toutes les entreprises sont coupables. La pollution environnementale liée à la fumée et à d’autres particules nocives est facile à repérer si vous savez où chercher. Dans la plupart des cas, vous savez probablement déjà ce que vous émettez en premier lieu. Et ne soyons pas aveugle, mais bien honnête avec nous-même, une entreprise, dans le cloud, déportent, en fait, son problème, mais elle n’en est pas moins responsable. Assurez-vous de vérifier tous les secteurs de votre entreprise sur-consommation énergivore, pollution dans l’air, l’eau, le sol et tout ce qui peut être pertinent pour votre entreprise.

Il peut également être utile d’investir dans des outils de mesure (capteurs et indicateurs) plus modernes pour suivre la situation de vos installations. Cela peut contribuer grandement à rendre vos processus de fabrication plus écologiques green à long terme, surtout si vous continuez à agrandir vos installations. Car la première faute est de ne pas savoir et de ne pas mesurer.

« Ce qui ne se mesure pas n’existe pas ».

Niels Bohr

Consommation d’énergie et origines

Même si ce n’est pas vous qui polluer directement l’environnement, cela ne signifie pas que vous ne contribuez pas à sa dégradation. Une installation de production consomme généralement beaucoup d’énergie, surtout dans certaines industries spécifiques. Et cette énergie doit venir de quelque part ; cependant, la plupart des entreprises ne prêtent généralement pas trop d’attention à l’origine de leur propre énergie. Mais les enjeux sont planétaires, à moins que cela s’arrête à notre frontière, comme le nuage de Tchernobyl.

Et bien sûr, « l’énergie verte » ces néo-concepts sont fallacieux, ambassadeur du green-washing. À l’instar de la robotisation inutile et autre gadget du moment, les vendeurs de rêve vous vendent sur l’autel de la mode des concepts fumeux et coûteux.

Alors oui, cela peut coûter un peu plus cher, selon la problématique, mais plusieurs indices laissent penser que cette tendance va s’inverser dans un avenir assez proche. Et investir, n’est-il pas le propre d’une entreprise ?

Réduire les déchets, mais pas que

Un autre point à considérer est la quantité de déchets que vous créez dans votre cycle de production/fabrication/service. Parfois, le chiffre peut être surprenant, surtout si vous n’avez jamais effectué d’analyse à ce sujet dans le passé. Les déchets peuvent prendre toutes les formes et toutes les tailles, parfois matériels ou immatériels. Et il suffit parfois d’utiliser vos ressources plus efficacement et de ne pas les gaspiller. (règle des 3R).

Allez faire un tour dans vos poubelles pour commencer ! Même si souvent le pire n’est que peu visible au premier coup d’œil.

De nombreuses entreprises commettent l’erreur de s’installer trop confortablement dans leur situation, croyant qu’ils n’ont aucune raison d’optimiser l’utilisation des ressources de leurs usines. Et lorsque vous calculez les chiffres à long terme, les effets peuvent être assez effrayants. Alors , oui, tant que la marge est là, à quoi bon, pourrait-on penser, mais l’histoire récente nous montre que les tendances sont de fond et que le retour en arrière est peu probable.

Logistique et transport

Si vous produisez des biens matériels, il est également judicieux de vérifier dans quelle mesure vos pratiques logistiques et de transports peuvent nuire à l’environnement. Cela peut être difficile à mesurer dans certains cas, surtout si vous comptez sur des partenaires externes pour cela, mais vous devez faire de votre mieux pour évaluer la situation et trouver des moyens de réduire votre impact sur ce front. Engagez vos partenaires dans cette voie. Vous êtes le « donneur d’ordre », intégrer cela dans une démarche globale et pas juste sur votre périmètre. Prenez en compte, toute votre supplychain (de la matière au recyclage).

Engagez vos partenaires vous permettra de les faire grandir, et même parfois, ils vous apporteront plus, car certains ont une belle avance sur leur propre client.

De la matière à la fin de vie.

Enfin, essayez d’envisager des moyens plus respectueux de l’environnement pour vous débarrasser de vos déchets. Le recyclage devient chaque jour plus accessible et plus répandu, et nous voyons constamment apparaître de nouvelles options dans ce domaine. Néanmoins, à ce jour, l’enfouissement et la combustion restent nos principales solutions de fin de vie.

Les produits que nous fabriquons deviennent de plus en plus complexe avec l’imbrication de plus en plus de matières que nous ne sommes plus en mesure de rétablir, après coup, à l’état initial.

Une voiture électrique actuelle contient la majorité de l’ensemble des éléments de la table de Mendeleïev ( tableau périodique des éléments) en son sein. Comment s’assurer d’un recyclage avec une telle imbrication ?

Même si vos déchets ne peuvent pas être recyclés efficacement aujourd’hui, continuez à consulter vos fournisseurs pour de nouvelles solutions, de nouvelles techniques. Restez en veille sur le Green Lean.

Faire attention sur tous les fronts peut être difficile lorsqu’il s’agit de réduire les dommages environnementaux de vos infrastructures. Mais une fois que vous aurez commencé, il vous sera de plus en plus facile d’identifier les véritables sources de nuisances et vous réussirez de mieux en mieux à vous en débarrasser. Et avant que vous ne vous en rendiez compte.

Cela sera une véritable révolution de Green Lean dans votre entreprise et je n’ai pas abordé le contexte Humain dans la démarche qui promut l’engagement de toutes les forces de l’entreprise, qui fait souvent tant défaut.

On retiendra :

  • Soyez méthodique.
  • Commencez par les coupables évidents.
  • Poser des indicateurs de mesures pour savoir
  • Ne restez pas seuls, impliquer vos partenaires.
  • Impliquer vos collaborateurs dans le Green Lean .

Soyons en phase avec notre temps, respectueux de notre planète et conscient des enjeux en cours.

J.Keire
theos.fr

Pour aller plus loin :

RSE: responsabilité Sociétale des Entreprises – Définition Exemples Avantages