10 valeurs nécessaires à une équipe Lean

team lean

La deuxième étape de transformation ou de changement, suivant Kotter, est la création d’une équipe Lean. Une équipe hautement inspirée, compétente et dynamique afin de mettre toutes les chances de votre côté.
Nous avons tous un rôle à jouer dans nos organisations, mais c’est la puissance du travail d’équipe qui fait le succès de nos efforts. Il faut que tout le monde travaille ensemble à un objectif commun pour réussir. Les équipes sont les moteurs qui permettent d’améliorer les processus avec succès.

Voici donc les 10 valeurs nécessaires à votre équipe.

L’altruisme

Bannir le « Je » de suite. Le « Nous » ou le « pour eux » doit être présent chaque jour.
Chaque collaborateur devrait se demander « Que puis-je apporter à mon équipe ? »
Si nous nous concentrons sur des objectifs individuels tout le temps, nous n’arriverons à rien dans l’ensemble. Il faut plutôt se concentrer sur des objectifs d’équipe sans pour autant négliger l’exploit individuel. Mais L’Équipe, doit primer avant tout. Pour cela, établissez au plus tôt une démocratie dans les choix et autres décisions.

La communication et l’échange

Au sein de l’équipe, mais aussi et surtout de l’équipe vers le terrain et du terrain vers l’équipe, la communication est primordiale. Le droit à l’échec étant de rigueur, qu’il le soit aussi et de manière collective. Encourager par la communication. Il ne faut en aucun cas brider l’imagination ou freiner l’action.
Il n’y a jamais d’excès de communication, organiser la de façon systématique en mode A.I.C. . Même s’il y a peu à dire, il se peut qu’il y ai une remontée d’information inattendue ou pire une frustration qu’il faut traiter au plus tôt.

La responsabilité

La responsabilité est une notion forte dans nos entreprises, on vous attend au coin du bois!! D’où l’importance du « sponsor » dans la démarche, d’un appui sans faille. Pour vous prémunir, pensez toujours à bien définir les choses dès le début: quelles sont les clés du succès ? Et dans quel timing ? Cela vous permettra de remettre les impatients dans leur attente de résultats rapides. Votre responsabilité est le chemin autant que l’objectif. Restez méthodique, communicant et en responsabilité avec vos plannings.

L’engouement

La force de l’équipe ne peut être présente que s’il y a une motivation forte derrière les projets. Il est clair que la difficulté est de tenir sur la longueur, mais il faut garder toute l’énergie, car la démarche est longue, pavée d’embûche, mais toujours couronner de succès. N’oubliez pas les Quickwin, qui font du bien au moral, servent à faire preuve et calme les impatients. La dynamique est nécessaire au sein de l’équipe afin que cette équipe puisse au son tour la transmettre au terrain.

Le respect

Souvent, l’équipe a été constituée avec des collaborateurs divers, des formations diverses des horizons diverses. Il faut dès le début poser les règles, la charte de respect mutuel, à l’instar de ce qui existe lors des situations de brainstorming.
À chaque manquement, il faudra de suite revenir sur les engagements pris. Je vous conseille de rédiger cette charte et de l’afficher.
Il se peut aussi souvent que l’équipe se disloque du fait de pression extérieure. On voudrait récupérer ses ressources. Il faut alors tenir bon. Constituer une équipe prend du temps et cela est difficile à tenir dans le temps. Hors de question de vous faire piller.

La confiance

On ne peut pas prôner le droit à l’échec et ne pas laisser faire. Tester, tester, tester. Faites confiance aux collaborateurs pour qu’ils fassent de leur mieux et faites-leur confiance pour qu’ils fassent les choses correctement. Permettez-leur de faire des erreurs sans représailles.

Aller de l’avant

Avoir la bonne attitude reste la bonne solution. Même s’il va y avoir des périodes difficiles, des échecs ou des succès longs à venir. Il faut garder le cap. La communication va vous aider en cela. La fixation d’objectif aussi. A la fois la vision long terme des objectifs à la fois les petits pas pour la vision du chemin.

Fiabilité

Votre style de management doit être d’une fiabilité à toute épreuve. Vous devrez vous en tant que pilote/responsble, encaisser les coups, jouer des coudes, faire fléchir les décisions. Si le pilote n’est pas « ressenti » comme un gage de fiabilité, oublier de suite la motivation de l’équipe et retourner à vos occupations habituelles.

Have Fun!

Même si le changement, c’est prendre des risques, potentiellement des coups, cela doit rester un bon moment. Cela se construit avec des événements particuliers et festifs. Il faut garder un enthousiasme intact et serein. La difficulté ne doit pas être synomyne d’un passage douloureux obligatoire ou de rites initiatiques. Dans la majorité des cas, les projets de transformation, se passe bien, et même très souvent bien mieux que l’on ne l’avait pensé au début.

Voici donc les dix caractéristiques afin de tenir le cap avec votre équipe pour vos chantiers de transformation. La transformation n’a pas à être douloureuse, bien au contraire, c’est une pause dans le quotidien, la routine, qui doit emmener vers une organisation définitivement meilleure.

On retiendra :

  • Constituer une équipe n’est pas chose aisée.
  • Tenir dans la durée requiert de la ténacité.
  • La communication reste votre meilleure arme.
  • Prioriser l’action à la réflexion
  • Les petits pas, les petits pas…

Restez humble dans vos objectifs, mais intransigeant dans le cap.

J.Keire
Theos.fr

pour aller plus loin:

Read previous post:
Votre Revue de Presse Hebdomadaire

 Votre Revue de Presse Hebdomadaire Pour vous tenir toujours informé, Theos.fr vous a sélectionné les meilleurs articles de presse concernant...

Close