Les « 5S » le bon sens en action pour prévenir des risques professionnels de santé

5S_theos.frLa technique des « 5S » fait partie des outils participatifs du Lean, qui permet de répondre à des problématiques diverses d’entreprises. Comme tout outil, les « 5S », au-delà de son application technique, répondra aux objectifs que l’on se sera fixé. Dans un précédent posts, je vous avais fait part de mon opinion sur le Lean, desormais en voici une autre sur l’application du Lean en prévention des risques Santé.

Si certains ni voit que des gains productif dans les « 5S »? Et bien pour moi, les « 5S » sont une très bonne réponse à la prévention des risques professionnels de santé en ce qui concerne, les T.M.S, les chutes, les blessures, les risques chimiques, en allant même jusqu’aux Risques Psychosociaux.

Cet article n’a pas vocation a vouloir vous apprendre les techniques « 5S », qui comme toutes les techniques du Lean demandent de la maîtrise et de l’expérience mais de vous éclairer sur son utilisation pour améliorer aussi et surtout les conditions de travail. (même si la philisphie des « 5S » va bien au dela de ces aspects).

Le «5S» la philosophie

Un environnement de travail propre, rangé et ordonné favorise l’efficacité et réduit de beaucoup les activités sans valeur ajoutée. Les objectifs classiques des « 5S » sont l’amélioration de la qualité, de l’efficacité, la baisse des stocks, le gain de surface, de la maintenance, de l’organisation et parmi tout cela en découle donc l’amélioration des conditions de travail. et le cheminement peut etre inversé c’est-a-dire qu’en partant de l’analyse des conditions du travail, les « 5s » vont rayonnés sur l’ensembles des processus  et paramètres qui lui sont rattachés . ( surface, stock, …. ).

Un peu de technique

L’outil est « pratique » car il est sectorisable dans une entreprise, c’est-à-dire qu’il peut être appliqué sur un poste de travail tout comme à une entreprise entière ou un groupe mondialisé. La partie tertiaire n’étant pas en reste car le 5S s’applique beaucoup dans les bureaux et les services et avec une grande efficacité.

Pourquoi « 5S » ? Parce qu’il repose sur cinq principes dont les appellations originales en japonais commencent par le son « S » : Seiri, Seiton, Seiso, Seiketsu et Shitsuke, ce qui veut dire :

  • Supprimer l’inutile, le superflu

  • Situer et ranger(chaque chose à sa place)

  • (faire) Scintiller de propreté

  • Standardiser les règles

  • Suivre le maintien des activités et faire progresser

Ce qui est appréciable dans cet outil participatif, c’est qu’il peut être utilisé un mode « coup de point » pour obtenir des résultats rapides et visibles, mais surtout il intègre les notions d’amélioration continue.  Les deux derniers « S » étant les moyens de faire perdurer les actions et règles établies. ( ce qui est par ailleurs le plus compliqué dans la démarche) mais qui permet de garantir des résultats dans le temps ce qui est bon pour notre santé et bon tout court pour l’entreprise.

Alors Le 5S et la prévention santé.

Le 5S, a donc pour but de rendre un environnement de travail , propre, rangé, agréable, clarifié et donc sécuritaire.

Propre : dans un environnement propre au sens épuré de toute pollution, les risques de chutes, de glissage sont largement réduit. La propreté entraîne par la même une facilité dans la détection des anomalies : fuites, cables usés, un outil cassé, … . Propre dans le sens bactériologiques, quelle simplicité de nettoyer un plan de travail vide.

Rangé : la notion de rangement va un peu plus loin que chaque chose a chaque chose à sa place une place pour chaque chose. Par rangé, il faut entendre Arrangé, dans le sens ergonomie, degrés d’utilisation, quantité nécessaire. Classer les outils, fournitures et tout autre objet nécessaire a l’accomplissement de ses taches en fonction de sa fréquence d’utilisation, mais aussi de son poids, de le rendre facilement préhensible ( poignée, format, quantité juste nécessaire, … )

Agréable : on qualifie un environnement agréable, lorsque tous les éléments sont en place pour permettre de réaliser ses taches dans de bonnes conditions. L’aspect sans pollution visuelle encourage le bien être. Et ne pas chercher ses outils , ses dossiers y contribue aussi en partie. Qui ne s’est jamais énervé en cherchant ses outils dans l’atelier et/ou en cherchant un stylo pour valider un document ? Alors que dire lorsqu’il n’y a plus de papier dans la photocopieuse et qu’il faut aller chercher la papier au fond de l’entrepôt…..

Clarifié : le marquage, l’identification est une marque de fabrique du « 5s » afin de rendre l’environnement visuel. Cela s’applique à votre poste de travail et donc limite les possibilités d’erreurs, limite les quantités au poste ( ce qui est bon pour la trésorerie) et bon pour votre confort de travail. La clarification permet de prévoir :prévoir la pénurie de matières, le manque d’outil ,emprunté par mégarde ;o). Ce qui peut faire sourire, sauf quand on se trouve dans le milieu hospitalier ou les conséquences peuvent être fâcheuse. Parce que l’on pensait que et pis non.… Cela permet de prévoir les taches à venir et d’anticiper les besoins nécessaires et donc de détendre le travail et ne pas a gérer de l’urgence.

Voici quelques avantages a tirer de l’application des techniques « 5S ». beaucoup des éléments sont difficilement palpables et « chiffrables » mais les avantages sont réels que cela soit sur le plan organisationnel, cunier ou de la sécurité.

Le 5s est donc un outil Lean efficace pour travailler aussi sur l’amélioration des conditions de travail en plus de l’efficacité opérationnelle. Dans tous les chantiers mis en place ou visité, j’ai toujours retrouvé sur le terrain  ce que certain appellerons basiquement du « simple » bon sens .Mais les « 5S » vont bien au dela et révolutionne complétement nos méthodes de travail, l’environnement et l’organisation en générale.

L’humain a cette force d’adaptation incroyable à son environnement, bon ou mauvais, et les 5S permettent de de remettre en phase l’environnement de travail avec l’Homme.

On retiendra :

– L‘outil Lean des « 5S » est un très bon outil pour améliorer les conditions de travail.

C’est souvent avec des investissements faibles que l’on a les meilleurs résultats.

– Ne jamais oublier l’Homme dans tous vos chantiers d’améliorations, car c’est toujours le couple homme-outils qui est une force et pas l’un sans l’autre.

– Les « 5S » le bon sens en action pour prévenir des risques professionnels de santé

Soyez Critiques, innovants et agissez pour la bonne Santé au travail.

j.Keire

theos.fr

Pour aller plus loin :

-Je vous engage à visiter le site de Christian Hohmann qui fait un travail considérable sur le sujet depuis de nombreuses années.

Les « 5S en 5 minutes.

-Une petite vidéo de l’application des « 5S » dans un garage automobile.

https://www.youtube.com/watch?v=blGM6aNrxCE

document unique
Le document unique en vidéo: pas une finalité un début !

lean
J’ai mal au Lean la prévention santé

Fermer