Reach: les risques chimiques en entreprise

Theos_risques chimiquesLes produits chimiques sont omniprésents sur les lieux de travail.Employés sans précautions, les produits chimiques peuvent causer des accidents du travail, des maladies professionnelles et entraîner des pollutions environnementales.

Prévenir les risques chimiques, c’est une obligation de l’employeur.En tant que collaborateur et manager, vous avez aussi un rôle à jouer, dans l’application au quotidien des bonnes pratiques d’utilisation de ces produits et en participant activement à la démarche de prévention des risques de l’entreprise.

Souvent lorsque l’on pense produits chimiques, on pense industries lourdes alors qu’en fait toutes les entreprises ont des produits qui entrent dans ce cadre. Les artisans ne sont pas en reste: Les coiffeurs, plombiers, menuisiers, aides ménagères, … Et dans nos bureaux ,on y prête même plus attentions: lingettes nettoyantes, aérosols nettoyants PC, détartrants cafetière, cartouches imprimantes, toner, produits d’entretiens divers, ….

Et la réglementation dans tous cela

La prévention du risque chimique répond aux mêmes exigences que toute démarche de prévention. Sa formalisation (évaluer, supprimer ou réduire les risques, informer et former) est identique à celle mise en œuvre pour l’ensemble des risques professionnels.

Il faut en premier lieu détecter les produits concernés et consigner les risques dans le Document Unique afin de les évaluer. Les risques sont multiples : les contacts ( peaux, yeux, …), les émanations, l’ingestion, … . Il faut donc définir : le niveau d’exposition et le comparer aux valeurs limites d’exposition professionnelles. Toutes les données sont inscrites dans la Fiche de données Sécurité . Rappelez vous que tout fournisseur de produits se doit de fournir ou d’avoir à disposition la fiche de données sécurité du produit .Il suffit de les demander.

Et si on parlait de REACH un moment

REACH est le règlement sur l’enregistrement, l’évaluation, l’autorisation et les restrictions des substances chimiques. Il est entré en vigueur le 1er juin 2007. REACH rationalise et améliore l’ancien cadre réglementaire de l’Union européenne (UE) sur les produits chimiques.

Les principaux objectifs de REACH sont d’assurer un niveau élevé de protection de la santé humaine et l’environnement contre les risques que peuvent poser les produits chimiques, la promotion de méthodes d’essai alternatives, la libre circulation des substances au sein du marché intérieur et de renforcer la compétitivité et l’innovation.

REACH fait porter à l’industrie la responsabilité d’évaluer et de gérer les risques posés par les produits chimiques et de fournir des informations de sécurité adéquates à leurs utilisateurs. En parallèle, l’Union européenne peut prendre des mesures supplémentaires concernant des substances extrêmement dangereuses, quand une action complémentaire au niveau européen se révèle nécessaire.

Seirich : un nouvel outil d’évaluation du risque chimique en ligne

Encore un très bon outil en ligne . Seirich (Système d’évaluation et d’information sur les risques chimiques en milieu professionnel) permet aux entreprises de s’informer sur les produits chimiques et de repérer les plus dangereux. www.seirich.fr

Logo SEIRICH - couleur

Les éléments de la fiche de données sécurité

Vous devez possédez et mettre à disposition les FDS de chacun des produits utilisés dans l’entreprise.

La fiche de données sécurité est normé et doit contenir un certain nombre d’informations incontournables, riches en enseignement.

Les rubriques sont au nombre de seize :

Rubrique 1 :Identification de la substance/du mélange et de la société/l’entreprise

Rubrique 2 : Identification des dangers

Rubrique 3 : Composition/informations sur les composants

Rubrique 4 : Premiers secours

Rubrique 5 :Mesures de lutte contre l’incendie

Rubrique 6 : Mesures à prendre en cas de déversement accidentel

Rubrique 7 : Manipulation et stockage

Rubrique 9 : Propriétés physiques et chimiques

Rubrique 10 : Stabilité et réactivité

Rubrique 11 : Informations toxicologiques

Rubrique 12 : Informations écologiques

Rubrique 13 : Considérations relatives à l’élimination

Rubrique 14 :Informations relatives au transport

Rubrique 15 : Informations réglementaires

Rubrique 16 : Autres informations

Quelques conseils basiques 

Souvent pour des raisons de prix ou de consommation, on achète de grandes quantités que l’on transfèrent ensuite dans des contenants plus petits, à taille humaine. Quelques précautions majeures à prendre: Le contenant en lui même doit être «compatible» avec le produit et l‘étiquettage des dangers potentiels doit être répété sur chaque contenant.

Ne pas oublier de positionner les consignes d’utilisation des produits au plus près du risque. Faites attention au stockage des produits, il y a des limites «réglementaires». Je ne vous rappel pas qu’il faut éviter la proximité avec toutes sources de chaleur pour la majorité de ces produits.

Travailler sur les moyens de dispersions du produit utilisé, éviter autant que possible les diffuseurs vaporisateurs et privilégier le pinceau ou le chiffon.

Des solution d’aspirations locales sont assez efficaces et surtout flexibles pour réduire les expositions aux produits pour vos collaborateurs.

Méfiez vous des combinaisons : car si les risques sont « presque » bien identifiés pour un produit seul, les risques lors de superposition ou de mélanges de produits sont quant à eux inconnus que cela soit sur le plan humain et environnementaux.

bidon-humecteur-en-polyethylene-pe-1-litre-jaune-30hottes_sorbonnes_flux_laminaires_plafonds_flexeco

Comment se prémunir des risques chimiques

comme pour toute démarche de prévention, il faut détecter les risques et les évaluer, ensuite tenter de les réduire à la source ( le supprimer étant le mieux ). Bien étudier les FDS afin de mettre les conditions de travail en adéquation ( solutions collectives, EPI, Instructions, Formations… ) .

N’hésitez pas à faire appel à la médecine du travail et à vos fournisseurs pour vous trouver des produits similaires «plus sécuritaires». C‘est un monde qui avance vite et les progrès sont rapides.Ils ont accès aux chimistes des CRAM et autres labos qui pourront décortiquer vos produits et vous faire des recommandations.

Allez , Parlons un peu de résistance aux changements

Vous avez chercher et trouver un produit « propre » et maintenant reste le délicat passage du changement auprès des collaborateurs et patatras, refus , rejets, bref : au panier le nouveau produit si chèrement dénicher. Comment on s’en sort ??

Commencer dès le début de votre démarche de recherche à impliquer les collaborateurs sur les dangers de ces produits, re-liser la F.D.S avec eux et insister sur « l’obligation » du respect des consignes de sécurité. Faites les participer aux tests avec les nouveaux produits . Et petit conseil, faites les en aveugle pour ne pas avoir de biais dans les décisions.L’implication et la participation, restera votre meilleure arme car la résistance aux changements n’existent pas, ce n’est que de la communication.

On retiendra :

– Le risque chimique est présent partout dans nos entreprises

– Ce risque est à enregistrer et à traiter lors de votre évaluation des risques

– La meilleure prévention , reste l’élimination et dans le cas contraire, chercher à reduire le risque.

– Impliquer vos collaborateurs pour éviter les phénomènes de rejets.

– Les Fiches de données sont obligatoires et restent vos meilleures sources d’informations en matière de prévention.

– Utilisez la médecine du travail et vos fournisseurs pour trouver des solutions et rester en veille car le risque chimique se doit d’être dans une boucle d’amélioration continue d’éradication.

– Informer et former vos collaborateurs.

Soyez Critique, persévérant et restez en bonne Santé.

j.Keire

theos.fr

Pour aller plus loin :

les fiches de données sécurité :

http://www.inrs.fr/dms/inrs/CataloguePapier/ED/TI-ED-954/ed954.pdf

Reach Infos :

http://reach-info.ineris.fr/

Mais aussi site d’information des CMR :

http://www.substitution-cmr.fr/index.php?id=2

evolution etiquettage chimique

toux poussieres
La poussière cet ennemi invisible

plan de reprise activité
Le Plan de Reprise d’Activité: étude théorique mais avant tout un outil

Fermer