Risques Biologiques en milieu professionnel

risques biologiques

Dans les domaines des soins que l’on se trouve en milieu hospitalier, cliniques cabinet ou au domicile du patient, le risque de contamination par des agents biologiques est particulièrement élevé: lors du soin, en laboratoire, dans la gestion des déchets.

Le secteur santé-action sociale regroupe plus de la moitié des collaborateurs potentiellement exposés aux agents biologiques . L’externalisation, le développement de services privés à domicile et autres missions de secours dans différents théâtres d’opérations vont accroître cette exposition.

 

« la prévention des risques biologiques passent par une meilleure connaissance »

 

Dans les deux cas, l’évaluation et la prévention des risques biologiques passent par une meilleure connaissance de ces agents biologiques pathogènes et des dangers qu’ils représentent. Ce document décrit donc les différents agents biologiques (virus, bactéries, champignons, protozoaires, helminthes), leur mode de vie, leur intérêt industriel et leur pouvoir pathogène possible.


Les agents biologiques sont classés en quatre catégories par l’article R4421-3 du Code du travail:

  • Groupe 1: agents biologiques non susceptibles de provoquer une maladie chez l’homme

  • Groupe 2: agents biologiques pouvant provoquer une maladie chez l’homme et constituer un danger pour les travailleurs.

  • Groupe 3: agents biologiques pouvant provoquer une maladie grave chez l’homme et constituer un danger sérieux pour les travailleurs.

  • Groupe 4: agents provoquant des maladies graves chez l’homme et constituant un danger sérieux pour les travailleurs

L’arrêté du 30 juin 1998 dresse la liste des agents biologiques des groupes 2, 3 et 4.Un arrêté du 18 juillet 1994, modifié par les arrêtés du 17 avril 1997 et du 30 juin 1998, dresse la liste des bactéries, champignons, endoparasites, virus, agents transmissibles non conventionnels (ATNC) appartenant aux groupes de risque infectieux 2, 3 et 4.


risques biologiques

L’exposition aux agents biologiques est susceptible de provoquer de nombreuses pathologies telles que: l’infection, une allergie ou une intoxication. Les agents sont des micro-organismes, bactéries, virus, prions ou agents transmissibles non conventionnels, champignons, endoparasites humains.

 

Les modes de contamination:

  • par voie aérienne

  • par pénétration ou contact via la peau et les muqueuses

  • par inoculation accidentelle

  • par voie digestive

 

Prévenir les risques:

Peut être debuter par les 9 principes de la prévention.

Si l’exposition à l’agent pathogène ne peut être évitée, il conviendra toujours de choisir de la réduire au maximum en mettant en place des mesures de protections collectives et /ou individuelles. La détection et la prévention resteront vos meilleures armes.

 

Les moyens de prévention sont de 3 ordres:

  • moyens de prévention organisationnels et techniques

  • information et formations aux risques biologiques

  • limitation de l’exposition des personnels et suivi médical

Rappelez vous que le prévention des risques a pour seul but de limiter les risques potentiels. Un bon audit des facteurs de risques est donc primordiale.

 

« Tous les accidents sont évitables, mais il faut déjà avoir conscience du danger lui-même »

 

On retiendra :

  • La prévention commence par une bonne détection
  • La connaissance et la formation sont des incontournables pour éviter les risques.
  • Faire des processus et des fiches mémoires , clairs, simples et efficaces.
  • Apprendre à lire les étiquettes et l’information visuelle reste vos meilleures armes.
  • Echanger avec vos collaborateurs sur la signification des dangers et les mesures prises.

 

Soyez alerte,  et restez en bonne santé.

j.Keire

theos.fr

 

Pour aller plus loin :

  • Comment se transmettent les agents biologiques ?( Vidéo )
  • Un petit film d’animation sur la détection et la prévention des risques.

theos_SMART
La prévention santé est un marathon: Soyons SMART !

incidents
Incidents ou Presqu’ accidents, Qu’en faire?

Fermer